- -

bouges-accueil.jpg (21952 octets)

 Château de Bouges 
Vivante demeure du XVIIIe siècle en Berry
située à 10 km de Valençay
Caisse nationale des monuments historiques et des sites
-

Napoléon a "offert" VALENÇAY à son ministre Talleyrand pour y recevoir ses invités prestigieux. Si Talleyrand menait la grande vie à Valençay, il fut séduit par le caractère intime du château de Bouges qu'il acquit en 1818 pour y installer sa chère nièce, la Duchesse de Dino.

-
 
-

-

En 1759, Charles-François Leblanc de Manarval acquiert les terres de Bouges. Maître de forges et Directeur de la Manufacture royale de draps de Châteauroux, il fait édifier le château bâti en pierre de taille, dont on attribue la construction à Jacques-Ange Gabriel.

L'actuelle demeure rappelle singulièrement le Petit Trianon de Versailles. Construction à l'italienne, le château de Bouges, situé près de Valençay, illustre avec élégance les arts du XVIIIe siècle.

Son caractère actuel est dû à l'œuvre d'embellissement réalisée principalement par Monsieur Henri Viguier, Président-directeur général du Bazar de l'Hôtel de Ville et son épouse qui l'ont acquis en 1917. En 1968, Monsieur Viguier le lèguera à la Caisse nationale des monuments historiques et des sites.

La demeure est harmonieuse et une grande partie du charme du château réside dans son aspect "habité".

En toute saison, des bouquets provenant du jardin bouquetier accueillent les visiteurs.

 La plupart des sièges et des meubles datent du XVIIIe siècle, âge d'or du mobilier français, et beaucoup portent des estampilles célèbres.

-

L'ancienne "basse-cour", à laquelle on accède en descendant un escalier de pierre, est entourée des deux côtés par des bâtiments surmontés de hauts toits "à la Mansart" couverts d'ardoises. Ils abritent de très belles écuries, deux selleries présentant une collection très importante de selles, harnais et bottes, et un musée de voitures à chevaux, de chasse et de ville datant du tout début du siècle: calèche, berceuse, coupé, voiture tapissière, mail coach, paniers à chiens...

bouges-parc.jpg (15019 octets)

On ne peut quitter Bouges sans y admirer les serres et le superbe jardin bouquetier avec parterre de fleurs à couper (spécialité de dahlias).

-

Les jardins "à la française" avec leurs broderies de buis et leurs ifs taillés et le parc paysager de 80 ha, planté de très beaux arbres aux essences les plus diverses (tulipiers, chênes rouges d'Amérique, liquidambars) méritent également votre visite.

-

-
-
-
Pour tout renseignement :
Centre des Monuments Nationaux - Château de Bouges - 36110 Bouges-le-Château
Tél. 02 54 35 88 26 - Fax. 02 54 35 16 96
-