haut
 

Les écrivains et poètes en Région Centre Val de Loire

-
La Renaissance
-

Pierre de RONSARD (1524-1585)

Pierre de Ronsard naquit en 1524 à Couture-sur-Loir, dans le Manoir de la Possonnière, près de Vendôme au sein d'une famille noble. 

Visite : Manoir de la Possonnière (Maison natale de Ronsard) 
41800 Couture-sur-Loir- Tél. 02 54 72 40 05

-

Pierre de RONSARD, poète et courtisan, fut adulé par les cours et les humanistes européens de la Renaissance comme le successeur d’Homère en France. Initiateur de la Brigade (future Pléiade), il domine le monde poétique de son époque par sa littérature aussi abondante que variée. On en retient généralement les divers sonnets amoureux et les discours philosophiques.

Il passa une grande partie de sa jeunesse comme page auprès de diverses princesses royales. Son ambition était de faire carrière dans les armes, mais atteint d'une surdité précoce il se tourna finalement vers les ordres, reçut la tonsure et se vit attribuer des bénéfices ecclésiastiques.

Vers 1544, Ronsard décida de former avec d'autres jeunes poètes, parmi lesquels son ami Joachim du Bellay, le célèbre groupe de la Pléiade, afin de définir de nouvelles règles poétiques

La vie de Ronsard fut partagée entre Paris et les prieurés du Vendômois et de Touraine. A Paris, il fréquentait surtout des poètes, des humanistes et des gens de la cour du roi. En 1560, il fut nommé poète à la cour, conseiller et aumônier du roi Charles IX. En 1565, il reçoit la charge du Prieuré de Saint Cosme (en Touraine) ou il séjourne très souvent.

Sa longue carrière poétique lui a permis de s'essayer à tous les genres. Ronsard fut le poète des Odes. Il composa également des sonnets amoureux... comme à Talcy (Loir et Cher) ou il chantait sa passion pour Cassandre Salviati... "Mignonne allons voir si la rose"...

-

François RABELAIS (1494-1553) naquit à Chinon en Touraine. Très porté sur les études, il fit son noviciat chez les Franciscains. l’œuvre de cet écrivain, d’une extraordinaire vitalité linguistique et intellectuelle, offre un système de références unique dans la littérature, mêlant fiction et réalité dans des dimensions temporelles et spatiales hors de toute norme.

-

Pendant cette période de claustration, il fit la connaissance d'André Tiraqueau et de Pierre Amy, qui l'initièrent à l'hellénisme, il correspondit avec Guillaume Budé, humaniste et  entreprit une traduction de d'Hérodote. Il se lança également dans les études de droit, puis des études de médecine à Montpellier. quittant l'habit monastique, il entra comme médecin à l'hôtel-Dieu de Lyon en 1532.

Il traduisit en latin des textes d'Hippocrate et de Galien... et, fit paraître, son premier grand roman Pantagruel, publié en 1532 sous le titre les Horribles et Espouvantables Faictz et Prouesses du très renommé Pantagruel. Le deuxième roman de François Rabelais, Gargantua, fut publié anonymement vers 1535 sous le titre la Vie inestimable du grand Gargantua, père de Pantagruel. Il suggère le désir de l’auteur d’exploiter le succès de son premier roman, et d’un opuscule anonyme paru à Lyon en 1532, Les Grandes et Inestimables Cronicques du grant et enorme geant Gargantua, parodie assez grossière de l’historiographie contemporaine, qui mettait pour la première fois en scène le bon géant

Visite : Musée de La Devinière (maison natale de François Rabelais)
37500 Seuilly (5 Km au sud-ouest de Chinon)

-

Etienne DOLET (1509-1546)

Etienne Dolet est né à Orléans en 1509. Condamné pour hérésie et athéisme, il fut pendu et brûlé place Maubert à Paris en 1546.

C'est un esprit indépendant et un brillant imprimeur notamment de Clément Marot et de François Rabelais. Etienne Dolet est l'un des représentants les plus célèbres de l'humanisme français, tant par ses œuvres, que par son engagement politique et intellectuel. On lui doit notamment un recueil d'épîtres écrites en prison : "Second enfer" (1544) et des poèmes en Français "Cantique d'Etienne Dolet, prisonnier à la conciergerie de Paris sur la désolation et la consolation" (1546).

-

Haut de page

 

Coeur de France © 2002/2003 - Tous droits réservés

-